Sixième réunion de la Commission belgo-luxembourgeoise de Sûreté Nucléaire et de Radioprotection

Le mercredi 29 mai 2019 a eu lieu la sixième réunion de la Commission belgo-luxembourgeoise de Sûreté Nucléaire et de Radioprotection à la Direction de la santé.

La mise en place de cette Commission émane d'un accord passé le 14 mai 2013 entre le Ministre belge de l'Intérieur et le Ministre luxembourgeois de la Santé, portant sur l'organisation de la coopération bilatérale en matière de Sûreté Nucléaire et de Radioprotection.

Lors de cette réunion, les délégations des deux pays ont échangé leurs points de vue sur l'actualité des installations nucléaires belges, en particulier celle de Tihange. Différents sujets ont été abordés, notamment le « long term operation » de Tihange1 et l’avancement des travaux dans le cadre des « Belgian Stress Tests ». Dans ce cadre, les deux délégations se sont accordées sur les modalités de la communication lors d’incidents.

En matière de radioprotection, le point a été fait sur les derniers développements concernant la transposition de la directive européenne fixant les normes de base relatives à la protection sanitaire contre l'exposition aux rayonnements ionisants.

L’excellente collaboration en la matière a permis d’avancer sur plusieurs points en faveur d'une bonne harmonisation. Ainsi, une convention a été signée pour partager le logiciel belge du registre des expositions professionnelles avec le Luxembourg. Une collaboration technique et scientifique entre les laboratoires de radiophysique s’est mise en place en vue d’un renforcement de la qualité des mesures. Enfin, le nouveau plan d’action en matière du radon « RESPIRE » fût l’objet des échanges, qui assure notamment une cartographie cohérente pour le radon entre les deux pays.

De manière générale, cette réunion visait à faire le point sur les nombreuses actions de coopération existantes et sur celles à mettre encore en place entre les deux entités, ainsi qu’un partage d’informations dans l'objectif de faire progresser toujours davantage la sûreté nucléaire et la radioprotection.

Les deux délégations ont exprimé leur satisfaction à l'issue de cette sixième réunion qui s'est déroulée dans un climat cordial et constructif.

  • Dernière modification le 04-06-2019