Journée mondiale de l’Ostéoporose : 20 octobre 2016

OSSATURE RESPECTÉE = LONGÉVITÉ

Journée de l'ostéoporose

La Journée mondiale de l’Ostéoporose vise à sensibiliser la population:

  • à la prévention,
  • au diagnostic,
  • au traitement de l’ostéoporose et des maladies métaboliques osseuses.

La prévention de l’ostéoporose concerne toutes les tranches d’âge:

  • les enfants et les adolescents, chez lesquels les os sont en pleine croissance ;
  • les adultes chez lesquels la préservation de la masse osseuse constitue le principal objectif ;
  • les personnes âgées, chez lesquelles il s’agit de prévenir les fractures.

L'ostéoporose en chiffres

  • A partir de 50 ans, 1 femme sur 3  et 1 homme sur 5 sont touchés par cette maladie dans nos régions.
  • L’ostéoporose cause plus de 8,9 millions de fractures par an dans le monde.
  • D’ici 2050, avec le vieillissement des populations et leur style de vie sédentaire, l’incidence des fractures de hanche augmentera:
    • de 240% chez les femmes,
    • de 310% chez les hommes.

Quels sont les facteurs de risque de l’ostéoporose ?

  • L’âge et le sexe: la perte osseuse augmente avec l’âge et connait une accélération à la ménopause chez la femme, vers l’âge de 70 ans chez l’homme ;
  • Les antécédents familiaux : si les parents ont souffert d’ostéoporose, les risques sont plus élevés ;
  • Un antécédent de fracture(s) : si on a déjà subi une fracture, le risque d’en subir une nouvelle à partir de l’âge de 50 ans est doublé ;
  • L’utilisation de Glucocorticoïdes à long terme :  un traitement de plus de 3 mois
  • L’hypogonadisme primaire ou secondaire : Déficit en œstrogènes ou en testostérone
  • La prise de certains médicaments : glucocorticoïdes, immunosuppresseurs, hormones thyroïdiennes, antipsychotiques, anticonvulsivants, antiépileptiques, lithium, méthotrexate, antiacides, inhibiteurs de la pompe à protons ;
  • Certaines maladies chroniques : polyarthrite rhumatoïde, maladies inflammatoires des intestins (Crohn), malabsorption (maladie cœliaque), diabète de type 1 et 2, hyperparathyroïdisme, affections hépatiques ou rénales chroniques, lymphomes et myélomes multiples, hypocalciuries, thyréotoxicose ;
  • Les risques liés aux modes de vie :
    •   tabagisme,
    •   consommation excessive d’alcool (plus de 2 unités/jour),
    •   mauvaise alimentation (faible taux de calcium, moins de 600mg/jour),
    •   carence / insuffisance en vitamine D,
    •   manque d’exercice physique,
    •   faible poids avec faible incidence de masse corporelle (IMC ‹ 20).

Quand devriez-vous effectuer un bilan osseux ?

  • Si vous êtes âgée de plus de 50 ans et que vous êtes en post-ménopause pour les femmes.
  • Si vous êtes âgé de plus de 70 ans pour les hommes.
  • Si vous êtes âgé(e) entre 50 et 69 ans et que vous avez des facteurs de risque.
  • Si vous avez eu une fracture suite à une petite chute à partir de l’âge de 50 ans.
  • Si vous êtes traité(e) par glucocorticoïdes.
  • Si vous présentez un faible taux de testostérone (hypogonadisme) pour les hommes.

Conseils et informations

Si vous pensez que vous êtes à risque,  n’hésitez pas à demander des informations plus détaillées à votre médecin traitant.

Il pourra procéder à une évaluation clinique et faire une mesure de la densité minérale osseuse (DMO) par un scanner de type DXA.

Nouvelle brochure sur l’ostéoporose

À l’occasion de la Journée mondiale de l’ostéoporose, le ministère de la Santé va éditer une nouvelle brochure sur l’ostéoporose et ses moyens de prévention. Elle sera disponible en deux langues (FR-ALL) et concerne tous les âges de la vie.

  • Dernière modification le 20-10-2016