Situation alarmante : seulement 2 donneurs d’organes au Luxembourg en 2016 !

Au Grand-Duché de Luxembourg, on constate une tendance à la baisse du nombre de donneurs d’organes au cours de ces dernières années.
Avec seulement 2 donneurs d’organes cette année - contre 9 en 2008, 8 en 2013 et 5 en 2015 - le Luxembourg figure parmi les pays les moins performants affiliés à Eurotransplant.

Le Luxembourg peut mieux faire !

Au Luxembourg, comme ailleurs, le nombre d'organes disponibles ne suffit pas pour répondre aux besoins des malades en attente d'une transplantation d'organe.

En 2015, il y avait environ 15.000 patients inscrits sur la liste d’attente pour une transplantation
auprès d’Eurotransplant, organisme qui regroupe plusieurs pays européens et règle la coordination des activités de transplantation.

Malheureusement, chez nous aussi, environ 65 malades se trouvent chaque année sur la liste
d'attente pour l’obtention d’une greffe.

Le temps d’attente moyen pour une greffe de rein par exemple, est de 3-4 ans.

Malgré d’importants progrès dans le traitement de certaines maladies, le recours à des greffons
humains reste, dans de nombreuses situations, le seul moyen permettant la survie d’un patient
atteint d’une maladie grave.

Cependant, le nombre de prélèvements ne suffit pas à couvrir le besoin en greffons, et c’est
actuellement la pénurie d’organes qui constitue le frein majeur aux activités de transplantation.

8ème  Marathon d’Indoor Cycling

L'objectif est d’informer et de sensibiliser la population sur cette situation alarmante, et de rappeler que le don d’organes est un acte de générosité et de solidarité qui peut sauver des vies.
La ministre de la Santé, Lydia Mutsch, participera au 8ème Marathon d’Indoor Cycling organisé par Luxembourg-Transplant à la Foire Luxexpo, le 16 octobre 2016, de 10h à 19h.
Nombreux seront également les patients transplantés qui participeront à cet évènement, illustrant le retour à une vie active après leur greffe !
  • Dernière modification le 14-10-2016