Retrace : Le Système National de surveillance des traumatimes et accidents

Un pas de plus en faveur de la prévention
Les traumatismes et les accidents sont une des principales causes de décès, d’hospitalisation et de handicap au Luxembourg. Avec en moyenne 279 décès par an, les traumatismes et accidents sont la 4ème cause de mortalité dans la population générale mais restent la principale cause de décès parmi les enfants, les adolescents et les jeunes adultes. D’après les statistiques européennes, pour chaque décès par traumatisme, 28 patients sont hospitalisés, 140 reçoivent des soins ambulatoires à l’hôpital et 75 autres patients reçoivent un traitement médical en dehors de l’hôpital.

Chaque année au Luxembourg, environ 55.000 personnes sont blessées au travail, sur la route, dans le cadre d’une activité sportive, à leur domicile ou pendant leurs loisirs.

Retrace: un système national de surveillance des traumatismes et accidents

Dans le cadre d’une politique de prévention, le Ministère de la Santé en collaboration avec le CRP-Santé / Centre d’Etudes en Santé et les hôpitaux du pays a décidé de mettre en place un système de surveillance des accidents et traumatismes appelé Retrace.

Ce système permet de :

  • Collecter des informations sur le nombre et la nature des accidents (par année)
  • Connaitre les lieux et les circonstances des accidents
  • Identifier la gravité des accidents et leurs conséquences
  • Étudier les populations les plus touchées (enfants, travailleurs, personnes âgées)
  • Analyser les objets et matériaux impliqués dans les accidents
  • Mesurer l’impact individuel, social et économique des accidents et traumatismes
  • Mettre en place un programme de prévention adapté au contexte luxembourgeois.

Retrace: Le Luxembourg participe au recueil de données européennes sur les traumatismes et accidents

Dans le cadre du programme Européen IDB (Injury Data Base), Retrace est un recueil continu, systématique, exhaustif et non redondant de données concernant les cas de traumatismes se présentant aux services d’urgence des 5 hôpitaux du Luxembourg. Seulement les 4 derniers mois de l’année 2012, environ 20.000 cas de traumatismes ont été répertoriés dans les services d’urgence des hôpitaux du pays :

  • 91.7 % étaient dus à des accidents
  • 3.6 % étaient la conséquence de violence
  • 0.9 % étaient des cas de traumatismes auto-infligés.

Conférence le mardi 25 juin 2013: « Retrace : les traumatismes de la surveillance à la prévention »

Le mardi 25 juin 2013, de 8h30 à 13h00 à l'Hôtel Parc Belle-Vue, le Ministre de la Santé, en étroite collaboration avec le Centre d'Etudes en Santé (Département de Santé Publique - CRP Santé), organise une conférence sur "Les traumatismes: de la surveillance à la prévention". Des résultats du système de surveillance des traumatismes Retrace seront officiellement présentés à l’occasion de cette conférence.

  • Dernière modification le 25-06-2013