Les contraceptifs pour les jeunes: remboursés à 80%!

Ma contraception...plus que jamais à ma portéeMa contraception...plus que jamais à ma portée

A partir du 1er janvier 2012, les contraceptifs des jeunes femmes de moins de 25 ans seront remboursés à 80% sur présentation d'une ordonnance médicale. Un moyen d'offrir aux jeunes un accès facile aux contraceptifs et réduire ainsi le nombre de grossesses non désirées et le nombre d'interruptions volontaires de grossesse.

Une brochure intitulée "Ma contraception...plus que jamais à ma portée" a été éditée en 4 langues afin d'informer les jeunes à ce sujet. Elle est téléchargeable dans la boîte "Pour en savoir plus" ci-dessous.

Contraceptifs pris en charge

Seuls les contraceptifs ne nécessitant pas d'intervention médicale seront pris en charge  par la Caisse Nationale de Santé (CNS). Les contraceptifs remboursés sont les pilules, les anneaux ou les patches.

Les implants sous-cutanés et les stérilets ne sont, par contre, pas remboursés, car une intervention médicale est nécessaire pour les mettre en place.

Remboursement: pour qui?

Ce remboursement est prévu uniquement pour les jeunes femmes de moins de 25 ans affiliées au système d'assurance maladie du Grand-Duché de Luxembourg.

Les mineures, comme les femmes non assurées ou ne pouvant se payer leurs moyens de contraception, peuvent s'adresser aux centres de Planning Familial pour obtenir gratuitement leurs contraceptifs.

Remboursement: comment!

Le remboursement est comme pour les autres médicaments. Il vous suffit de vous rendre dans une pharmacie avec une ordonnance médicale établie soit par votre gynécologue, votre médecin traitant ou le Centre de Planning Familial. Vous ne payerez alors que les 20% du prix.

Un exemple pratique

Si auparavant votre contraception coûtait 23 € pour trois mois ; à partir du 1er janvier 2012, grâce à une prise en charge de 80%, votre participation s’élève à 4,6 €.

Programme  national pour la promotion de la santé affective et sexuelle

L’amélioration de l’accessibilité aux contraceptifs s’incorpore dans un vaste programme national pour la promotion de la santé affective et sexuelle, initiative en cours d’élaboration par les Ministères de la Santé, de la Famille, de l’Education Nationale, de l’Egalite des Chances et du Planning familial en collaboration avec beaucoup d’autres partenaires au contact avec la population jeune.

Les principaux objectifs du programme national sont :

  • la promotion et l’éducation de la santé affective et sexuelle,
  • l’adoption de modes de vie sains en matière de sexualité,
  • l’amélioration de l’accès à une contraception fiable et du meilleur choix,
  • la réduction des grossesses non désirées, des IVG et des maladies sexuellement transmissibles,
  • la prévention des violences et des maltraitances sexuelles.
  • Dernière modification le 05-01-2012