Contraception pour les jeunes de moins de 25 ans

Dans le cadre de l’action «Contraception – jeunes de moins de 25 ans», l'État et la Caisse Nationale de Santé (CNS) ont signé une convention sur la mise à disposition de contraceptifs pour les moins de 25 ans.

Offrir aux jeunes un accès facile aux contraceptifs a un double objectif : réduire le nombre de grossesses non désirées et réduire le nombre d'interruptions volontaires de grossesse.

La convention entre l’État et la CNS, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2012, a été signée le mercredi 21 septembre dans le cadre d’une séance plénière du Comité directeur de la Caisse nationale de santé.

"Les moyens de contraception ne seront pas gratuits mais remboursables comme les autres médicaments pour responsabiliser la personne. 20% du prix sera à la charge de l'assuré», explique la CNS contactée par L'essentiel.

  • Dernière modification le 03-10-2011